X FERMER

Numéro Vert : 0 800 20 045

AccueilActualitésTendance : Installer un poulailler dans son jardin

Tendance : Installer un poulailler dans son jardin

Avoir un poulailler chez soi, c’est retrouver un mode de vie plus sain, comme un retour aux sources au plus près de la nature. 
Goûtez au plaisir de ramasser au quotidien des œufs frais de qualité !

Les conseils de Yannick, éleveur - amateur de poules, depuis plus de 15 ans, dans la région nantaise

Quel enclos nous conseillez-vous ?
Dans la plupart des jardineries, vous trouverez des poulaillers tout équipés, à monter soi-même. Vous pouvez aussi le créer en installant une clôture autour de la zone que vous souhaitez réserver à votre élevage. Prendre un grillage très fin, à petite maille, pour protéger les poules de l eurs prédateurs (fouines, belettes, rats…). Renseignez-vous auprès de votre mairie pour connaître les réglementations en vigueur : un poulailler de plus de 20m2 demande un permis de construire et posséder plus de 50 poules est considéré comme de l’élevage agricole.

Comment doit-il être aménagé ?
Il faut le placer, dans l’idéal, dans un endroit calme, à l’abri du vent et des intempéries. Prévoir un repli d’ombre et un peu de soleil pour l’été, un petit coin de pelouse et un autre avec du sable. Aménagez un abri pour la nuit ou les hivers rudes, un perchoir, un abreuvoir, de la paille et du foin.

Comment choisir ses poules, où les trouve-t-on ?
Il faut prendre des jeunes poules dites “pondeuses”. On en trouve aussi bien dans les jardineries ou animaleries que sur les marchés.

Que leur donnez-vous à manger ?
Les poules sont omnivores, vous pouvez leur donner : du blé, des feuilles de salade, de choux, des légumes... à servir avec de l’eau ! Laissez-les de temps en temps en liberté faire le tour de votre jardin : elles picoreront les vers de terre et les limaces. N’oubliez pas de les faire rentrer avant la tombée de la nuit.

ASTUCES : Pour durcir la coque des œufs, donnez-leurEnregistrer à manger des grains de sable ou des coquilles d’huîtres pilées.

Daniel moquetc'est